AILES ANCIENNES TOULOUSE Site Internet Visites Cockpit Week-end aux Ailes Fonds de Dotation Base Guides
Bandeau général
>> Vous êtes sur la page : Le Site Internet / Notre Collection. Langues disponibles : English Deutsch Francais
Bannière Week-end aux Ailes - 14 et 15 Octobre 2017
NOTRE COLLECTION
LOCKHEED T-33 SHOOTING STAR

Histoire

Alors que le F-80, premier chasseur à réaction opérationnel américain construit par Lockheed, connut une carrière assez brève (1944/1961), sa version biplace, le T-33 est toujours en service. Le T-33 fut également construit en plus grande quantité (5691 exemplaires contre 1731).

Le premier T-33 fut obtenu en prélevant un F-80C sur chaîne et en le rallongeant pour loger le second poste de pilotage. La capacité du réservoir de carburant de fuselage fut réduite, les ailes et les empennages étaient identiques. Le premier vol eut lieu le 22 mars 1948. L'avion était réputé un peu plus fin que le F-80, grâce à son fuselage allongé et sa nouvelle verrière.

Le T-33 devint rapidement l'avion d’entraînement avancé standard aux USA (Air Force et Navy), mais aussi dans 40 autres pays. En fait, à part le bloc communiste, les seuls pays à ne pas l'utiliser étaient les pays d’obédience Britannique, qui volaient sur Vampire T.11.

Le T-33 était utilisé en France, après l’entraînement de base sur T-6 puis Fouga, pour apprendre aux pilotes de chasse à maîtriser un gros avion aux performances proches de celles de chasseurs de l'époque (F-84, F-86, Mystère IV...) pour lesquels il n'existait pas de version biplace. La plupart des T-33 n'étaient pas armés.

Certains reçurent 2 mitrailleuses et des points d'accrochage pour armement léger. Ils furent utilisés pour l'initiation au tir et à la lutte anti-guérilla (Asie, Amérique du sud).

En France, les premiers T-33 arrivèrent en octobre 1951 à l'école de chasse, alors située à Meknès. 224 furent reçus. Certains venaient des USA et d'autres du Canada. Les derniers quittèrent la même école, venue entre-temps à Tours, en 1981. Ils y furent remplacés par des Alpha Jet. 85 T-33 monoplace de reconnaissance furent construits. La France en reçut 6 qui servirent à Strasbourg de 1955 à 1982.

Le T-33 était réputé performant, manoeuvrable, bien équipé et ayant une bonne autonomie. Presque l'avion parfait. Seule précaution, les bidons de bout d'aile qu'il valait mieux vider avant de faire du combat. Il y avait parfois des difficultés de transfert de ce carburant, ce qui ne facilitait pas le pilotage.

Caractéristiques

Notre appareil

Notre T-33 est venu et vol de la base de Tours en 1984 et a été repeint aux couleurs de la garde nationale d'Hawaï.

Notre T33 lors de son arrivée en vol en 1984

Quelques Photos

Le même après restauration.

Site de l'Association des Ailes Anciennes Toulouse. Les photos de ce site appartiennent à des membres de l'Association et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Ailes Anciennes Toulouse, 4 rue Roger Béteille, 31700 BLAGNAC, Tel : 05.62.13.78.10, www.aatlse.org, contact@aatlse.org