AILES ANCIENNES TOULOUSE Site Internet Visites Cockpit Week-end aux Ailes Fonds de Dotation Base Guides
Bandeau général
>> Vous êtes sur la page : Le Site Internet / Notre Collection. Langues disponibles : English Deutsch Francais
Bannière Week-end aux Ailes - 14 et 15 Octobre 2017
NOTRE COLLECTION
FOUGA MAGISTER

Histoire

Dès la fin des années 40, l'apparition d'un nombre croissant d'avions de combat à réaction amena à réétudier la formation des pilotes. Celle-ci se déroulait alors sur avions à hélice de puissance croissante qui ne les préparaient aucunement à une nouvelle forme de pilotage.

En 1950, la société Fouga, qui avait déjà réalisé des planeurs propulsés par des réacteurs Turboméca, proposa à l'Armée de l'Air un projet d'avion école propulsé par deux « Marboré ». Un prototype fut commandé. Le Magister vola le 23 juillet 1952. I1 fut suivi de deux autres prototypes, puis de 5 appareils de pré-série. Vinrent ensuite 576 avions de série (plus 286 construits à l'étranger).

Les premiers des 400 avions destinés à l'Armée de l'Air furent reçus en 1955 et l'entraînement complet sur avion à réaction (une révolution pour l'époque) fut mis en service à Salon de Provence dés 1956. À partir de 1994, le Magister laissa progressivement la place au « Tucano » brésilien, les derniers Magister n'étant retirés qu'en 1996. Les Magister étaient également présents sur la plupart des bases de l'Armée de l'Air pour des missions de servitude : plastron, liaison, voltige, vol de nuit.

Le Magister a équipé la Patrouille de France de 1964 à 1980 avant d'être remplacé par l'Alphajet.

La Marine utilisa entre 1956 et 1995 le « Zéphir », version navalisée du Magister, pour l'entraînement aux opérations sur porte-avions.

Le Magister a connu un grand succès à l'exportation. Il fut construit sous licence en Allemagne, en Israël et en Finlande. Il fut également utilisé par de nombreux autres pays allant de l'Algérie au Togo en passant par l'Irlande... Le marché de l'occasion fut longtemps très actif, les avions passant par Bordeaux pour révision et modification.

L'avion commence à apparaître dans le civil, principalement en Angleterre et aux USA, et de nombreux appareils sont préservés dans des musées.

Caractéristiques

Notre appareil

Le Fouga Magister n°103 est arrivé en vol depuis Châteaudun en 1983. Il a été ensuite transporté à l'IUT de Rangueil qui l'a utilisé pour des travaux pratiques. En échange, nous avons récupéré le n°178 que nous avons entièrement restauré aux couleurs de la Patrouille de France. Récupéré à l'IUT en 2014 car il avait besoin de place pour acceuillir un Epsilon, le n°103 est maintenant présenté dans la halle d'Aeroscopia, près du Concorde.

En 2008, le Fouga Magister n°457 est arrivé par la route depuis Toulouse-Francazal et a été repeint gracieusement par la société STTS située à Blagnac, aux couleurs de l'« Esquadrilha de Fumaca » (Patrouille des Fumées), la patrouille acrobatique brésilienne.

Récupéré début 2014 sur l'aérodrome de Saint-Étienne, le Fouga Magister n°208 a été transporté dans la foulée vers le centre de formation IFI Peinture qui est chargé d'y appliquer ses nouvelles couleurs, celles de la patrouille acrobatique belge les «nbsp;Red Devils ».

Quelques Photos

Le Fouga n°178 en cours de restauration.

Le même redécoré couleur PAF.

Le Fouga n°103 lors de son démontage à l'IUT de Rangueil en juillet 2014.

Le même exposé dans Aeroscopia.

Le Fouga n°208 lors de sa récupération à Saint-Étienne en février 2014.

Le même en cours de décapage chez IFIP.

Le Fouga n°208 repeint aux couleurs des « Red Devils » et remonté chez nous.

Le Fouga n°457 fraichement repeint aux couleurs de la patrouille brézilienne

Le même.

Site de l'Association des Ailes Anciennes Toulouse. Les photos de ce site appartiennent à des membres de l'Association et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Ailes Anciennes Toulouse, 4 rue Roger Béteille, 31700 BLAGNAC, Tel : 05.62.13.78.10, www.aatlse.org, contact@aatlse.org