AILES ANCIENNES TOULOUSE Site Internet Visites Cockpit Week-end aux Ailes Fonds de Dotation Base Guides
Bandeau général
>> Vous êtes sur la page : Le Site Internet / Notre Collection. Langues disponibles : English Deutsch Francais
Bannière Week-end aux Ailes - 14 et 15 Octobre 2017
NOTRE COLLECTION
DASSAULT ÉTENDARD IV M

Histoire

Suite à la guerre de Corée, l'armée de l'air française prend conscience de ses lacunes et commande l'étude d'un avion de chasse et d'appui tactique léger biréacteur auquel Dassault répond avec le Mystère XXII qui deviendra l'Étendard II. Dans le même temps l'OTAN lance un appel d'offre pour équiper les armées européennes d'un chasseur avec des caractéristiques similaires mais qui doit être équipé d'un réacteur Bristol Orpheus pour lequel Dassault développe l'Étendard VI. Cependant le contrat OTAN est remporté par le Fiat G91 tandis que l'Étendard II trop peu puissant n'intéresse plus l'armée de l'air.

Entre temps, sur son initiative, la société développe l'Étendard IV un appareil plus lourd équipé d'un réacteur ATAR 101. Il effectue son premier vol le 24 juillet 1956 et intéresse rapidement la marine nationale et l'armée de l'air. Celle-ci envisage une commande de 300 appareils mais abandonne l'idée au vue des performances attendues par le Mirage III. La Marine quant à elle en demande une version navalisée qui devient l'Étendard IV M. Celui-ci reçoit alors un réacteur ATAR 8 plus puissant, une structure et un train d'atterrissage renforcés, une nouvelle aérodynamique adoptant la loi des aires ainsi qu'une voilure plus importante pour compenser l'augmentation de masse.

Cinq appareils de pré-série sont commandés dont le premier vole le 21 mai 1958. Les performances et capacité d'emport d'armement font de l'Étendard IV M un excellent avion d'assaut. Entre 1961 et 1965, 69 Étendard IV M et 21 Étendard IV P (version de reconnaissance photographique, dotée de 5 caméras dans le nez) sont livrés à l'Aéronavale pour équiper les portes-avions Clémenceau et Foch en compagnie des Crusader et des Alizé. Ils remplacent les SNCASE Aquilon et les F4U-7 Corsair. L'Étendard IV M reste en service jusqu'en juillet 1991 tandis que les IV P ne sont retirés qu’en juillet 2000. Ils seront remplacés au sein de la Marine par les Super Étendard, une nouvelle machine équipée d'un nouveau radar et d'un nouveau moteur.

Seul l'Étendard IV P a été utilisé au combat : au Liban en 1983-1984, en ex-Yougoslavie à partir de 1993 et au Kosovo en 1999. Deux Étendard IV P furent touchés par des tirs au Liban et en Bosnie, mais ils purent ramener leur pilote sain et sauf. Aucun Étendard IV ne fut exporté au contraire de son successeur.

Caractéristiques

Notre appareil

Notre appareil, le n°06 de pré-série, a effectué tout son service au sein de l'escadrille 59S. Récupéré à Rochefort par l'association Ailes Anciennes Armorique, il a été exposé sur l'aéroport de Vannes-Monterblanc. Lors de la dissolution de celle-ci en mai 2014, nous en avons hérité et l'avons rapatrié à Toulouse.

Quelques Photos

L'Étendard lors de sa récupération à Vannes.

En cours de démontage.

L'Étendard chargé sur le camion pour son transport vers Toulouse.

Exposé sur notre terrain.

Site de l'Association des Ailes Anciennes Toulouse. Les photos de ce site appartiennent à des membres de l'Association et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Ailes Anciennes Toulouse, 4 rue Roger Béteille, 31700 BLAGNAC, Tel : 05.62.13.78.10, www.aatlse.org, contact@aatlse.org