AILES ANCIENNES TOULOUSE Site Internet Visites Cockpit Week-end aux Ailes Fonds de Dotation Base Guides
Bandeau général
>> Vous êtes sur la page : Le Site Internet / Notre Collection. Langues disponibles : English Deutsch Francais
Bannière Week-end aux Ailes - 14 et 15 Octobre 2017
NOTRE COLLECTION
SNCASE SA 316 ALOUETTE III

Histoire

Grâce à son moteur à turbine, les performances de l'Alouette II permirent de commencer à travailler dès 1957 en haute montagne (plus de 4 000 m), et démontrèrent la nécessité d'un appareil plus performant, avec une capacité accrue. Le SE 3160 Alouette III, conçu autour du turbomoteur Artouste III de 649 kW au décollage et 522 kW en continu, offrait une vraie souplesse d'emploi grâce à son habitacle spacieux et à sa réserve de puissance. En situation difficile, les performances étaient conservées, que ce soit en haute montagne ou par température élevée. Sa remarquable polyvalence a permis à l'Alouette III d'être moins coûteuse que des porteurs pour le transport de charges en haute montagne, et de s'affirmer comme un exceptionnel véhicule de sauvetage en conditions extrêmes.

Construit à La Courneuve, le prototype SE 3160-001 a effectué son premier vol au Bourget le 28 février 1959, piloté par Jean Boulet et Robert Malus. La même année, une campagne d'essais s'acheva par un atterrissage au sommet du Mont-Blanc avec sept personnes à bord.

Au total 1 453 appareils sont sortis des usines de La Courneuve et Marignane jusqu'au 1er mai 1985, il furent livrés à 190 utilisateurs dans 92 pays. Il faut ajouter à ce chiffre les appareils produits sous licence en Inde (300 « Chetak » construits par HAL), en Roumanie (230 IAR 316B construits par IC-Brasov) et assemblés en Suisse (60 appareils).

En France, l'Alouette III est surtout connue pour son rôle dans le sauvetage aérien (en montagne grâce aux personnels de la Sécurité civile et de la Gendarmerie ou en mer aux couleurs de la Marine nationale). L'Alouette III, particulièrement appréciée par les utilisateurs civils, a également été livrée à l'Armée de l'air et à l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de terre) comme appareil de liaison, mais également pour la lutte anti-char (armée de mitrailleuses, de canons ou de missiles). Dans de très nombreux pays, les Alouette III ont été armées et ont participé aux combats (Portugal, Inde, Pakistan, Irak...).

Dernière née de la famille, la SA 319 était équipée d'un Turbomeca Astazou XIV. L'adoption de ce turbomoteur a permis, par sa plus faible consommation, d'accroître les possibilités malgré un poids plus élevé.

Caractéristiques

Notre appareil

Notre Alouette III a servi de réserve de pièces détachées pendant de nombreuses années à Perpignan. Elle nous a été offerte gracieusement en 2005 et sera complétée puis restaurée dans les années à venir.

Quelques Photos

Notre Alouette III.

Site de l'Association des Ailes Anciennes Toulouse. Les photos de ce site appartiennent à des membres de l'Association et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Ailes Anciennes Toulouse, 4 rue Roger Béteille, 31700 BLAGNAC, Tel : 05.62.13.78.10, www.aatlse.org, contact@aatlse.org