Sikorsky H-34

Histoire: C’est en 1951 que Sikorsky entreprit l’étude du S.58. Il s’agissait de réaliser un appareil de lutte anti sous-marine…

Histoire:

C’est en 1951 que Sikorsky entreprit l’étude du S.58. Il s’agissait de réaliser un appareil de lutte anti sous-marine pour l’US Navy, qui trouvait le S.55 trop léger et pas assez puissant.

Le S.58 fit son premier vol le 8 mars 1954. Il y eut ensuite 1821 machines construites par Sikorsky. La version marine était appelée HSS-1 et la version de transport pour l’armée H 34. Les deux versions furent exportées dans de nombreux pays.

Au moment de la guerre d’Algérie, les armées Françaises augmentèrent fortement leurs flottes d’hélicoptères. 90 machines furent achetées aux USA, puis 171 furent construites sous licence par Sud Aviation. Ces hélicoptères servirent dans la marine de 1958 à 1978 dans des missions de transport et de lutte anti sous-marins. Ils furent remplacés dans cette dernière mission par le Lynx. L’armée de l’air utilisa les siens pour des missions de transport et de sauvetage de 1958 à 1984, date de leur remplacement par des Puma.

Durant la guerre d’Algérie, le S.58 servit à la mise au point du concept d’hélicoptère armé, fournissant un appui feu lors de l’atterrissage des hélicoptères de transport. Ce concept a été repris par les Américains au Vietnam et est maintenant adopté mondialement.

Le S.58 fut également utilisé sur des lignes aériennes courtes aux USA mais aussi en Europe. L’aménagement de la cabine et les équipements étaient fort différents de ceux des versions militaires.

Westland acquis également la licence du S.58 et réalisa 352 machines, baptisées « Wessex », toutes dotées de turbines dans un nez modifié.

En 1970, Sikorsky modifia un S.58 pour le doter de deux turbines PT6 couplées, installées dans un nouveau nez. Ces conversions furent baptisées S.58T et un certain nombre d’exemplaires volent encore de par le monde, alors que le S.58 à pistons a pratiquement disparu.

Caractéristiques:

Diamètre  17,07 m
Longueur  14,25 m
Hauteur  4,36 m
Masse à vide  3,5 T
Masse maxi  6,3 T
Charge  2,3 T / 18pax
Vitesse  200 km/h
Autonomie  450 km
Équipage  3
Motorisation  1 Wright 1820-84 de 1525 ch
No Série  SA 116

 

Notre appareil:

Notre H-34 est arrivé en 1987 de la base de Cognac.

La restauration:

Nous avons restauré une première fois le H34 dans les premières années de l’association. Toutefois, la peinture utilisée à l’époque n’a pas tenu et la machine a vieilli depuis son lifting. Une nouvelle restauration sera prochainement entreprise afin de lui redonner toute sa jeunesse.

 Photos

AILES ANCIENNES TOULOUSE

Notre objectif est la préservation du patrimoine aéronautique. Tout ce travail a pour but de placer la collection à l’abri dans un local adapté et visitable : un Musée Aéronautique à Toulouse (maintenant baptisé Aeroscopia)

AÉROSCOPIA

LES 40 ANS DE L’ASSOCIATION

NOS PARTENAIRES

ILS PARLENT DE NOUS

VENEZ DÉCOUVRIR NOS TRAVAUX DE RESTAURATION ET NOTRE COLLECTION

 

 

DU MARDI AU VENDREDI

de 14h à 17h30

LES SAMEDIS

de 10h à 17h30

VISITE LIBRE

VISITE DE GROUPE

VENIR AUX AILES ANCIENNES

NOTRE COLLECTION

Rassemblée depuis des années par notre association, la collection compte de nombreux appareils (avions, hélicoptères, planeurs) mais aussi une grande quantité de matériels aéronautiques divers (moteurs, planches de bord, sièges éjectables, missiles, …). Voici un petit aperçu de la collection, qui vous livrera ses secrets lors de votre visite.

AVIONS

PLANEURS

HÉLICOPTÈRES

ULM

FAIRE VIVRE L’ASSOCIATION

L’essentiel des ressources de l’association provient des visites de collection mais ce n’est hélas pas toujours suffisant pour mener nos projets à bien.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez :
– Faire un don défiscalisé à notre association via notre fonds de dotation
– Devenir bénévole et participer aux activités de l’association

DEVENIR BÉNÉVOLE

FAIRE UN DON