Gloster Meteor NF11

Histoire Si les premières versions du Meteor furent étudiées et volèrent pendant la 2e Guerre mondiale (5 mars 1943), la…

Histoire

Si les premières versions du Meteor furent étudiées et volèrent pendant la 2e Guerre mondiale (5 mars 1943), la version de chasse tous-temps NF 11 fut étudiée en 1948 pour succéder au « Mosquito ». Elle fut réalisée rapidement en empruntant des éléments des différentes versions: ailes externes du F 3, empennages du F 8, fuselage du biplace d’entraînement T 7 nanti d’un nouveau nez. Le prototype NF 11 fit son premier vol le 31 mai 1950 et fut suivi de 324 avions de série. Un total de 3875 Meteor fut construit en 14 versions différentes.

En 1951 la France acheta 41 Meteor NF 11 et 14 T 7. Les T 7 furent principalement affectés au CEV pour la formation des pilotes aux particularités du réacteur et des essais d’équipements. Les NF 11 étant surtout versés à la 30e escadre de chasse tout temps où ils servirent jusqu’en 1957, date de leur remplacement par le Vautour. Certains avions passeront au CEV à ce moment là.

Les Meteor du CEV seront rejoints par la suite par 10 appareils venus d’Angleterre, 4 devant voler et 6 destinés à être cannibalisés.

Au CEV, les Meteor serviront à tester des équipements de reconnaissance, des statoréacteurs, des têtes de guidage de missiles, des instruments de bord, des systèmes d’oxygène…En bref, tout ce qu’on peut trouver dans ou autour d’un avion, et qu’on doit aller essayer la-haut pour éviter les mauvaises surprises.

Le Meteor numéro 6 escorta Concorde 001 pour son premier vol.

Les derniers Meteor furent retirés du service en 1987. Avion de transition, il fut coincé entre les derniers avions à pistons issus de la guerre et les avions transsoniques. Sa carrière en première ligne fut donc courte car il lui fut rapidement impossible de poursuivre ses objectifs, plus rapides que lui. L’appareil était robuste, mais toutefois deux inconvénients sont à signaler d’une part l’absence de sièges éjectables (mis au point plus tard), et d’autre part les risques de perte de contrôle après une panne de moteur au décollage ou à l’atterrissage. Ce dernier point était dû à la disposition des nacelles réacteur assez loin du fuselage.

Caractéristiques

Envergure  13,1 m
Longueur  14,8 m
Hauteur  4 m
Masse a vide  6,2 t
Masse maxi  9 t
Charge  1,3 t
Vitesse  Mach 0,8
Autonomie  1.500 km
Equipage 2
Motorisation  2 Rolls-Royce Derwent 8 de 1700 kg
No Série 8

 

Notre appareil

Notre Meteor est arrivé en vol en 1984 en provenance du Centre d’Essais en Vol de Brétigny.

La Restauration

Notre Meteor a été entièrement restauré dans les années 90.

Quelques Photos

AILES ANCIENNES TOULOUSE

Notre objectif est la préservation du patrimoine aéronautique. Tout ce travail a pour but de placer la collection à l’abri dans un local adapté et visitable : un Musée Aéronautique à Toulouse (maintenant baptisé Aeroscopia)

AÉROSCOPIA

LES 40 ANS DE L’ASSOCIATION

NOS PARTENAIRES

ILS PARLENT DE NOUS

VENEZ DÉCOUVRIR NOS TRAVAUX DE RESTAURATION ET NOTRE COLLECTION

 

 

DU MARDI AU VENDREDI

de 14h à 17h30

LES SAMEDIS

de 10h à 17h30

VISITE LIBRE

VISITE DE GROUPE

VENIR AUX AILES ANCIENNES

NOTRE COLLECTION

Rassemblée depuis des années par notre association, la collection compte de nombreux appareils (avions, hélicoptères, planeurs) mais aussi une grande quantité de matériels aéronautiques divers (moteurs, planches de bord, sièges éjectables, missiles, …). Voici un petit aperçu de la collection, qui vous livrera ses secrets lors de votre visite.

AVIONS

PLANEURS

HÉLICOPTÈRES

ULM

FAIRE VIVRE L’ASSOCIATION

L’essentiel des ressources de l’association provient des visites de collection mais ce n’est hélas pas toujours suffisant pour mener nos projets à bien.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez :
– Faire un don défiscalisé à notre association via notre fonds de dotation
– Devenir bénévole et participer aux activités de l’association

DEVENIR BÉNÉVOLE

FAIRE UN DON