Morane Saulnier MS733 Alcyon

Histoire Après le MS 730, à train fixe et moteur Mathis 8G 20 de 180 ch, devenu MS 731 avec…

Histoire

Après le MS 730, à train fixe et moteur Mathis 8G 20 de 180 ch, devenu MS 731 avec un moteur Argus As 10 de 240 ch, deux MS 732 furent construits. Ils reprenaient le même moteur et avaient un train rétractable.

Vint ensuite le MS 733 à moteur Potez et train rétractable différent. Il fit son premier vol le 16 avril 1951 et fut suivi de 5 appareils de présérie et de 200 exemplaires de série.

Ces machines étaient destinées à l’Armée de l’air et l’Aéronavale. Quinze exemplaires furent fournis au Cambodge.

Ils servirent à l’instruction chez les militaires jusqu’en 1963, la plupart étant alors reversés au service de la Formation Aéronautique où ils assurèrent la formation des pilotes professionnels dans les centres de Challes-les-Eaux et Saint-Yan jusqu’en 1978.

Le MS 733 est un avion école triplace dans lequel un élève et le moniteur prennent place à l’avant. Un autre élève prend place à l’arrière pour observer pendant la première moitié du vol puis permuter avec son collègue lors de l’escale et faire la deuxième partie du vol.

L’avion se caractérise par quelques dispositions particulières : un train rentrant à plat dans l’aile, des réservoirs de carburant sous le poste de pilotage, un verrière coulissante en deux parties et des skis de protection.

Comme tous les avions français de cette époque, il était très agréable à piloter, nécessitant de la précision, mais souffrait de sous-motorisation.

Pendant la guerre d’Algérie certains appareils furent modifiés pour l’observation et l’appui léger. Leurs performances déjà marginales par temps chaud, firent qu’ils ne connurent pas un grand sucés dans ce rôle. Toutefois une variante MS 735 avec un moteur à compresseur de 305 ch fut proposée sans plus de succès.

Caractéristiques

Envergure  11,29 m
Longueur  9,34 m
Hauteur  3,46 m
Masse a vide  1,26 t
Masse maxi  1,67 t
Charge  2 passagers
Vitesse  230 km/h
Autonomie  570 km
Equipage 1
Motorisation  1 Potez 6 D de 240 ch
No Série 106

 

Notre appareil

Notre Morane Saulnier 733 est venu par la route de Réalmont en 1982, don de monsieur Maurice Bosc.

Quelques Photos

AILES ANCIENNES TOULOUSE

Notre objectif est la préservation du patrimoine aéronautique. Tout ce travail a pour but de placer la collection à l’abri dans un local adapté et visitable : un Musée Aéronautique à Toulouse (maintenant baptisé Aeroscopia)

AÉROSCOPIA

LES 40 ANS DE L’ASSOCIATION

NOS PARTENAIRES

ILS PARLENT DE NOUS

VENEZ DÉCOUVRIR NOS TRAVAUX DE RESTAURATION ET NOTRE COLLECTION

DU MARDI AU VENDREDI
de 14h à 17h30
LES SAMEDIS
de 10h à 17h30

VISITE LIBRE

VISITE DE GROUPE

VENIR AUX AILES ANCIENNES

NOTRE COLLECTION

Rassemblée depuis des années par notre association, la collection compte de nombreux appareils (avions, hélicoptères, planeurs) mais aussi une grande quantité de matériels aéronautiques divers (moteurs, planches de bord, sièges éjectables, missiles, …). Voici un petit aperçu de la collection, qui vous livrera ses secrets lors de votre visite.

AVIONS

PLANEURS

HÉLICOPTÈRES

ULM

FAIRE VIVRE L’ASSOCIATION

L’essentiel des ressources de l’association provient des visites de collection mais ce n’est hélas pas toujours suffisant pour mener nos projets à bien.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez :
– Faire un don défiscalisé à notre association via notre fonds de dotation
– Devenir bénévole et participer aux activités de l’association

DEVENIR BÉNÉVOLE

FAIRE UN DON