Republic F-84G Thunderjet

Histoire Partant du P-47, un chasseur lourd de la Seconde Guerre mondiale, Republic étudia une version à réaction, puis dessina…

Histoire

Partant du P-47, un chasseur lourd de la Seconde Guerre mondiale, Republic étudia une version à réaction, puis dessina un nouvel avion. Celui-ci, dénommé XP-84, fit son premier vol le 18 février 1946. Il fut suivi par 4 454 F-84, dans des versions appelées de A à G (sauf F), ayant tous une aile droite et la même ligne, mais des réacteurs et des équipements différents.

Les trois-quarts d’entre eux furent fournis par les États-Unis à leurs alliés, dans le cadre du programme d’assistance mutuelle pour la défense. En effet, à cette époque, la guerre de Corée battait son plein et la guerre froide sévissait ailleurs.

Les F-84 de l’US Air Force furent envoyés en Corée dès le début des hostilités. Ils furent d’abord affectés à l’escorte des bombardiers, mais leur inaptitude à contrer les MiG-15 amena à les utiliser pour l’attaque au sol.

En mai 1951, la France reçut les premiers de 46 F-84E et 316 F-84G des mains du Général Eisenhower. Ils équipèrent jusqu’à 15 escadrons de l’Armée de l’air, sans oublier la « Patrouille de France » en 1953. Ils servirent jusqu’en 1957, date à laquelle ils furent remplacés par des F-84F et RF-84F de même provenance.

Il faut noter que les F-84 étaient révisés à Toulouse par la SNCASE.

Les derniers F-84G ont été utilisés jusqu’en 1975 par le Portugal pour des opérations en Angola et au Mozambique.

Le F-84 était un appareil solide et fiable, doté d’une capacité d’emport intéressante. Ses pilotes le jugeaient comme une bonne plate-forme d’attaque, mais lui reprochaient sa sous-motorisation.

Pour augmenter la distance franchissable des chasseurs et protéger ses bombardiers, l’US Air Force utilisa le F-84 pour tester différentes méthodes : chasseurs accrochés en bout d’aile des bombardiers, chasseurs en soute et différentes méthodes de ravitaillement en vol. C’est cette dernière solution, jusque-là réservée aux bombardiers, qui fut retenue.

Caractéristiques

Envergure  12,65 m
Longueur  11,6 m
Hauteur  3,90 m
Masse à vide  5 t
Masse maxi  10,68 t
Charge  2 t
Vitesse  Mach 0,88
Autonomie  1 600 km
Équipage 1
Motorisation  1 Allison J33-A-29 de 2 550 kgp
No Série  51-10809

 

Notre appareil

Notre F-84G est un composite : Fuselage arrivé en 1982 de Bourges et ailes arrivées du champs de tir de Cazaux.

La Restauration

Commencée peu après son arrivée dans la collection, la restauration du F-84G est sans conteste, à ce jour, la plus longue de l’association. Depuis plus de 20 ans maintenant, une équipe s’évertue à remettre en état cette machine dans une restauration qui ressemble plus à une reconstruction.

AILES ANCIENNES TOULOUSE

Notre objectif est la préservation du patrimoine aéronautique. Tout ce travail a pour but de placer la collection à l’abri dans un local adapté et visitable : un Musée Aéronautique à Toulouse (maintenant baptisé Aeroscopia)

AÉROSCOPIA

LES 40 ANS DE L’ASSOCIATION

NOS PARTENAIRES

ILS PARLENT DE NOUS

VENEZ DÉCOUVRIR NOS TRAVAUX DE RESTAURATION ET NOTRE COLLECTION

 

 

DU MARDI AU VENDREDI

de 14h à 17h30

LES SAMEDIS

de 10h à 17h30

VISITE LIBRE

VISITE DE GROUPE

VENIR AUX AILES ANCIENNES

NOTRE COLLECTION

Rassemblée depuis des années par notre association, la collection compte de nombreux appareils (avions, hélicoptères, planeurs) mais aussi une grande quantité de matériels aéronautiques divers (moteurs, planches de bord, sièges éjectables, missiles, …). Voici un petit aperçu de la collection, qui vous livrera ses secrets lors de votre visite.

AVIONS

PLANEURS

HÉLICOPTÈRES

ULM

FAIRE VIVRE L’ASSOCIATION

L’essentiel des ressources de l’association provient des visites de collection mais ce n’est hélas pas toujours suffisant pour mener nos projets à bien.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez :
– Faire un don défiscalisé à notre association via notre fonds de dotation
– Devenir bénévole et participer aux activités de l’association

DEVENIR BÉNÉVOLE

FAIRE UN DON