AILES ANCIENNES TOULOUSE Site Internet Visites Cockpit Week-end aux Ailes Fonds de Dotation Base Guides
Bandeau général
>> Vous êtes sur la page : Le Site Internet / Notre Collection. Langues disponibles : English Deutsch Francais
Bannière Week-end aux Ailes - 14 et 15 Octobre 2017
NOTRE COLLECTION
SO.6025 ESPADON

Histoire

En 1946, l’armée de l’air émit une fiche programme pour un chasseur lourd multi-mission. La SNCASO proposa son projet SO.6020 Espadon. 4 prototypes furent commandés. Le premier vola le 12 novembre 1948. Une série de 355 était prévue.

Cet avion se caractérisait par un fuselage très volumineux, mais très fin. En effet, celui-ci devait contenir beaucoup de carburant pour avoir l'autonomie requise, mais aussi 4 canons, 4 mitrailleuses, un radar ou des caméras, l'habitacle blindé et le réacteur. L'aile, proportionnellement plus petite, se boulonnait sur le fuselage. Elle supportait les trains principaux, mais ne contenait aucun réservoir.

On s’aperçut rapidement que, si les qualités de vol étaient convenables, et les performances en palier satisfaisantes, il n'en était pas de même en montée, où l'avion accusait une sous-motorisation certaine.

Le quatrième prototype, appelé SO.6021, fut réalisé en tenant compte de ces leçons. Il fut allégé de 700 kg et reçut une voilure agrandie. La verrière fut réduite et la dérive agrandie. Malgré cela les performances étaient inférieures à celles de son concurrent le plus sérieux: le Dassault Ouragan.

Les appareils furent donc utilisés pour des essais d'équipements (servocommandes) et la mise au point de moteurs (Marboré, Gabizo, fusées) pour le Trident.

Le troisième prototype fut modifié en SO.6025 avant mê d'effectuer son premier vol. C'est ce fuselage que nous possédons. Il reçut une voilure agrandie de SO.6021 et un moteur fusée SEPR 25 sous l’arrière du fuselage. C'est grâce à ce propulseur d'appoint, fonctionnant à la fluraline et l'acide nitrique, qu'il devint le 15 décembre 1953 le premier avion européen supersonique en vol horizontal (Pilote Charles Goujon).

Les Espadon volèrent jusqu'en 1956. Ils connurent alors le sort des prototypes malheureux de l'époque : servir de cible sur les champs de tir.

Caractéristiques

Notre appareil

C'est sur la champ de tir de Suippes, dans la Marne que finit notre Espadon. Il fut récupéré en 1971 par Ailes Anciennes Alsace et rejoignit notre collection en 1987. Il est le seul conservé.

Quelques Photos

En vol

Lors de sa récupération.

Site de l'Association des Ailes Anciennes Toulouse. Les photos de ce site appartiennent à des membres de l'Association et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Ailes Anciennes Toulouse, 4 rue Roger Béteille, 31700 BLAGNAC, Tel : 05.62.13.78.10, www.aatlse.org, contact@aatlse.org