Températures négatives, mais point positif sur le F-104G

Malgré les températures peu propices au travail, l’équipe a procédé au remontage des derniers karmans de l’appareil (ailes et sommet dérive). En trois semaines, c’est un très bon résultat, permettant de rendre étanche l’appareil si jamais le déménagement devait prendre trop de temps.