Dassault Mirage IIIE

Histoire Le Mirage IIIE est un appareil d’attaque au sol tout-temps c’est une version dérivée du Mirage IIIC ; son…

Histoire

Le Mirage IIIE est un appareil d’attaque au sol tout-temps c’est une version dérivée du Mirage IIIC ; son fuselage a été allongé de 30 cm pour agrandir la baie avionique et permettre l’emport de carburant supplémentaire. Son nez abrite un radar de tir Cyrano II et un radar de navigation NRAC-4A lui conférant des capacités air-sol tout-temps (d’où le E pour électronique). Il est équipé de deux canons de 30 mm et peut emporter, outre des bombes et des roquettes, une arme nucléaire tactique AN 52.

Le prototype de cette version effectua son premier vol le 5 avril 1961 bientôt suivi par deux autre prototypes. Suite aux essais concluant l’Armée de l’air française passa commande de 225 exemplaires de série mais 40 exemplaires furent prélevés pour répondre aux commandes étrangères. Le Mirage IIIE entra en service en France en 1964, il assura la veille nucléaire tactique de 1973 à 1991, avant d’être retiré du service en 1995 remplacé par les Mirage 2000D.

Le Mirage IIIE fut à la base de diverses variantes dont le Mirage IIIR destiné à la reconnaissance photographique, les Mirage V et 50, versions d’attaque au sol dépourvues de capacités tout temps et destinées à l’origine à l’exportation. Il fut aussi produit sous licence par l’Australie (IIIO) et la Suisse (IIIS). D’autres versions virent le jour à l’étranger notamment en Israël avec les Nesher et Kfir ou en Afrique du Sud avec le Cheetah.

En tout 523 appareils de série furent assemblés. Ils équipèrent entre autres les armées de l’air de l’Argentine (17 IIIEA), du Brésil (16 IIIEBR), de l’Espagne (24 IIIEE), du Liban (10 IIIEL), du Pakistan (10 IIIEP), du Vénézuela (13 IIIEV), de l’Afrique du Sud (17 IIIEZ) et d’Abu Dhabi (14 IIIEAD).

Caractéristiques

Envergure  8,22 m
Longueur  15,03 m
Hauteur  4,50 m
Masse a vide  7,05 T
Masse maxi  13,5 T
Charge  3,15 T
Vitesse  Mach 2,2
Autonomie  760 km
Equipage 1
Motorisation  1 SNECMA Atar 09C-3 de 4300/6200 kgp + fusée SEPR 844 de 1500 kgp (optionnel)
No Série 491

 

Notre appareil

Notre appareil est le numéro 491. Il porte une décoration spéciale commémorant le cinquantième anniversaire de l’escadron de chasse 3/3 Ardennes. Il a été retiré du service le 7 juin 1994.

Il est arrivé chez nous par la route en 2005 en provenance de Châteauroux.

Quelques Photos

AILES ANCIENNES TOULOUSE

Notre objectif est la préservation du patrimoine aéronautique. Tout ce travail a pour but de placer la collection à l’abri dans un local adapté et visitable : un Musée Aéronautique à Toulouse (maintenant baptisé Aeroscopia)

AÉROSCOPIA

LES 40 ANS DE L’ASSOCIATION

NOS PARTENAIRES

ILS PARLENT DE NOUS

VENEZ DÉCOUVRIR NOS TRAVAUX DE RESTAURATION ET NOTRE COLLECTION

 

 

DU MARDI AU VENDREDI

de 14h à 17h30

LES SAMEDIS

de 10h à 17h30

VISITE LIBRE

VISITE DE GROUPE

VENIR AUX AILES ANCIENNES

NOTRE COLLECTION

Rassemblée depuis des années par notre association, la collection compte de nombreux appareils (avions, hélicoptères, planeurs) mais aussi une grande quantité de matériels aéronautiques divers (moteurs, planches de bord, sièges éjectables, missiles, …). Voici un petit aperçu de la collection, qui vous livrera ses secrets lors de votre visite.

AVIONS

PLANEURS

HÉLICOPTÈRES

ULM

FAIRE VIVRE L’ASSOCIATION

L’essentiel des ressources de l’association provient des visites de collection mais ce n’est hélas pas toujours suffisant pour mener nos projets à bien.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez :
– Faire un don défiscalisé à notre association via notre fonds de dotation
– Devenir bénévole et participer aux activités de l’association

DEVENIR BÉNÉVOLE

FAIRE UN DON