AILES ANCIENNES TOULOUSE Site Internet Visites Cockpit Week-end aux Ailes Fonds de Dotation Base Guides
Bandeau général
>> Vous êtes sur la page : Le Site Internet / Notre Collection. Langues disponibles : English Deutsch Francais
Bannière Week-end aux Ailes - 14 et 15 Octobre 2017
NOTRE COLLECTION
Douglas A-26 Invader

Histoire

Le 10 juillet 1942 Douglas fit voler un bombardier moyen à hautes performances, destiné à remplacer le Boston. 3 prototypes furent construits, puis la série démarra en deux versions : A-26B à nez plein (1 355 construits) et A-26C à nez vitré (1 091 construits). Ces avions remplacèrent rapidement le B-26 Marauder dans les groupes de bombardement américains et furent redésignés B-26 Invader. Ils servirent sur tous les théâtres d'opérations puis enchaînèrent sur la guerre de Corée où ils firent des ravages, principalement lors d'opérations de nuit.

À la même époque, la France recherchait un bombardier rapide pour les opérations en Indochine. Elle obtint en novembre 1950 le prêt de 120 machines (B, C et RB-26 de reconnaissance) par les forces américaines du Pacifique. Quatre escadrons furent formés pour utiliser ces machines rapides, puissantes et bien armées. Les avions furent utilisés intensivement pour toutes sortes de missions, y compris du parachutage de matériel. Après le cessez-le-feu, 5 ans plus tard, les machines survivantes furent rendues (provisoirement) aux Américains.

À partir de 1956, ce fut en Afrique du Nord que le besoin en bombardiers se fit sentir. Retirés de première ligne par les Américains à la fin de la guerre de Corée, les B-26 vinrent directement des États-Unis par l'Atlantique Nord. 110 machines des 3 versions furent reçues. Elle équipèrent 7 escadrons en Afrique du Nord (1/91 et 2/91) mais aussi en métropole. Une version B-26N, pourvue d'un radar, fut réalisée en France pour les opérations de nuit.

Les B-26 furent retirés du service à partir de 1963. Certains furent reversés au CEV. Les avions avec radar furent, quand à eux, utilisés jusqu'en 1967 pour la formation des équipages de bombardement destinés au Vautour et au Mirage IV.

Caractéristiques

Notre appareil

Notre A-26 serait approximativement le 120ème construit. Il servit d'abord dans les forces américaines puis rejoint l'Armée de l'air en 1954. Il sert alors dans l'escadron de bombardement 1/91 Gascogne à Oran puis rentre en France en 1956 où il est utilisé pour la formation des équipages à Cazaux (CTB puis CIB 328). Aménagé pour le transport de passagers, il effectue ensuite des missions sur Colomb-Bechar. Retiré du service en 1965, il est présenté sur la base de Saintes. En 1981, il est amené par la route sur la base de Mont-de-Marsan. Il a rejoint notre association en 1996 en prêt du Musée de l'Air.

Notre A-26 quand il était encore en service.

La Restauration

Débutée au milieu des années 1990, la restauration de l'Invader avance bien ces dernières années grâce au renfort de jeunes motivés. Pourtant c'est un travail très difficile qui attend l'équipe : reconstruction de pièces et de tôles entières sur les deux ailes en raison de la corrosion et du manque de pièces de rechange.

Après la restauration de la première aile et de la partie arrière, la seconde aile est en bonne voie ainsi que le nez. Ensuite, le fuselage prendra le relai.

1999 - Restauration de la première aile.

1999 - Restauration de la première aile.

2005 - La troisième aile profite du soleil.

2006 - Reconstruction d'une partie du fuseau moteur.

2007 - Reconstruction d'une partie du fuseau moteur.

2007 - Reconstruction du support moteur.

2007 - Reconstruction du support moteur, mise en peinture.

Sept 2007 - Mise en place de la cloison pare-feu.

Février 2008 - La première aile prend le soleil ;)

Décembre 2008 - La partie reconstruite du fuseau moteur.

Décembre 2008 - L'aile gauche prend forme.

Décembre 2008 - Un gros boulot.

Décembre 2008 - Le fuseau moteur presque fini.

Site de l'Association des Ailes Anciennes Toulouse. Les photos de ce site appartiennent à des membres de l'Association et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Ailes Anciennes Toulouse, 4 rue Roger Béteille, 31700 BLAGNAC, Tel : 05.62.13.78.10, www.aatlse.org, contact@aatlse.org